Nouvelle publication: Jeanne Huc-Mazelet “Je suis moi, ils sont eux.”

Ce nouveau volume de la collection Ethno-Doc présente la correspondance de Jeanne Huc-Mazelet avec sa famille entre 1790 et 1804 et le journal dédié à son frère.

  1. Commande
  2. Je désire commander:
  3. La commande vous parviendra par poste à l'adresse susmentionnée, accompagnée d'un bulletin de versement. Paiement à dix jours.
 

cforms contact form by delicious:days

Cette jeune femme de Morges a été gouvernante de la grande-duchesse Marie Pavlovna, l’une des petitesfilles de l’impératrice Catherine II de Russie.

Rien ne prédestinait Jeanne Huc-Mazelet (1765-1852) à fréquenter un jour la cour des tsars. Elle y est présentée par Frédéric-César de La Harpe, précepteur des grands-ducs Alexandre et Constantin. Elle restera en place quatorze ans. Tout en poursuivant son propre rêve – l’émancipation économique –, Jeanne s’investira dans l’éducation de son impériale élève, tâche exigeante s’il en est.

Elle relate l’expérience qu’elle vit à la cour de Russie. Au fil des pages se dessinent tour à tour son activité pédagogique, les contacts avec ses compatriotes et les turbulences révolutionnaires qui secouent la France et la Suisse romande. La relation si particulière avec « sa Princesse » transparaît dans les écrits de cette jeune Suissesse. Mais Jeanne cherche aussi à maintenir le lien vital avec les siens, au-delà des 3000 kilomètres qui les séparent.

L’ouvrage est édité par Danièle Tosato-Rigo (professeure, UNIL), Geneviève Heller et Denise Francillon (membres d’Ethno-Doc), en collaboration avec Sylvie Moret Petrini, Valentina Smekalina.

Disponible dès le 10 octobre 2018 via le catalogue d’Ethno-doc ou chez votre libraire.

Vernissage le mercredi 10 octobre 2018 à 18h30, au  Musée Alexis Forel, Grand-Rue 54 – 1110 Morges

Lien vers le dossier de presse

Retour à l'accueil

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus